Demander un devis gratuit

Otoplastie (chirurgie des Oreilles Décollées) en Tunisie, Prix & Photos

Otoplastie (chirurgie des Oreilles Décollées)

Demander un devis gratuit

Otoplastie - également appelée chirurgie esthétique de l'oreille - est une procédure visant à modifier la forme, la position ou la taille des oreilles.
Le patient pourra choisir d'avoir une autoplastie quand il se sent dérangé par la distance des oreilles par rapport à sa tête. Certains peuvent envisager de subit l'opération chirurgicale à cause d'une mal formation des oreilles causée elle même par une blessure ou une anomalie congénitale.

Anesthésie locale ou générale

Sejour en Tunisie

Prix 1.500 €

La chirurgie des oreilles s’appelle otoplastie. Cette opération des oreilles décollées en Tunisie consiste à les recoller. Cela permet donc de corriger leur forme. Les meilleurs médecins vont repositionner la conque et remodeler l'anthélix. Ce défaut du visage étant très souvent handicapant dans la vie quotidienne avec des répercussions psychologiques importantes, elle peut être réalisée à partir de l’âge de 7 ans, au moment où l’organe atteint la taille qu’elle aura à l’âge adulte. C’est une des chirurgies les plus demandées et est souvent considérée comme réparatrice car la forme des oreilles altère considérablement la qualité de vie.

L’anesthésie pour un tel acte chirurgical peut être locale ou générale ou une simple sédation, en fonction des gestes à réaliser. L’otoplastie dure environ une bonne heure et exige, le plus souvent, nécessite deux nuits d’hospitalisation: une nuit avant et une autre après l’opération. La cicatrice d’une autoplastie est située derrière l’oreille. Elle est donc masquée. La discrétion sera donc au rendez-vous !

Avec "Chirurgie Esthétique Tunisie", vous avez la garantie que votre intervention sera réalisée par un Chirurgien qualifié et spécialiste de la Chirurgie esthétique du visage. Il est toujours possible d’assister à des complications très rares, où seul le suivi post opératoire assuré par notre agence peut vous en couvrir. Le choix de notre agence vous garantit la sélection minutieuse de tous les acteurs éléments compris pour la réussite de votre otoplastie : choix du chirurgien, de la clinique mais aussi de votre séjour de convalescence.

Avant de procéder à l’otoplastie, le médecin doit effectuer plusieurs examens et examens afin de s’assurer qu’il n’y a pas de contre-indication à l’opération.
On commence par une évaluation de l’état de santé actuel associée à une enquête sur les antécédents médicaux, à savoir:

  • De quelles maladies a-t-on souffert dans le passé?
  • Avez-vous déjà eu des problèmes auditifs et des infections de l’oreille ?
  • Ils prennent des médicaments ?
  • Y a-t-il eu d’autres interventions chirurgicales dans le passé? Si oui, l’anesthésie a-t-elle causé des troubles?

Si le profil des réponses est positif, il est peu probable que des complications postopératoires surviennent; au contraire, dans certaines circonstances, l’intervention chirurgicale pourrait même être contre-indiquée.
Un examen physique est poursuivi afin d’analyser la forme, la position et la taille des oreilles. Selon l’anatomie du pavillon auriculaire, le chirurgien planifiera la procédure opératoire la plus appropriée.
On termine par une discussion sur les raisons qui poussent le patient à demander l’intervention et sur ses attentes à cet égard. Bien que ces aspects ne concernent pas directement la santé, ils sont également importants, car ils aident le médecin à comprendre les besoins du patient.

QUE FAIRE AVANT L’INTERVENTION
En préparation à l’intervention chirurgicale (et même pendant l’hospitalisation), il est une bonne norme:

  • Arrêtez de fumer, parce que le tabagisme affecte la circulation sanguine, donc aussi le processus de guérison.
  • Évitez certains médicaments, tels que l’aspirine et les herbes médicinales parce qu’ils ont tendance à ralentir la coagulation sanguine et à favoriser les saignements (hémorragies).

Pendant les 48 premières heures suivant l’otoplastie, il est bon de rester en repos complet.
Au terme de cette période, il est possible de revenir progressivement aux activités quotidiennes classiques, en évitant les efforts excessifs et toutes les situations potentiellement dangereuses.

LE BANDAGE DE SÉCURITÉ
Le bandage protecteur, appliqué à la fin de l’otoplasie avec incision, doit être maintenu pendant quelques jours, en général pas plus d’une semaine. Ensuite, la seule protection conseillée est une bande délicate à appliquer autour de la tête pendant 3 à 6 semaines afin de protéger les oreilles pendant la nuit. Si c’est possible, dans ce laps de temps, il serait préférable de dormir avec la tête relevée ou, au moins, sans s’appuyer sur un côté. 

Sans ces précautions, on court le risque de traumatiser les oreilles, en rouvrant les incisions et en ralentissant la guérison.

HYGIENE
Le turban aide à maintenir la zone isolée par d’éventuelles infections bactériennes et virales.
Il est conseillé de ne pas laver les cheveux, au moins jusqu’à ce que vous avez enlevé le bandage : en effet, aussi longtemps que l’incision n’a pas complètement guéri, il n’est pas nécessaire de le mouiller.

DOULEUR POSTOPÉRATOIRE 
Il est normal de ressentir des douleurs, des picotements et un engourdissement de l’oreille, tout comme il est normal de remarquer des ecchymoses et des rougeurs dans les zones touchées par l’opération d’otoplasie. Pour réduire la sensation douloureuse, nous recommandons des médicaments anti-inflammatoires, comme le paracétamol et l’ibuprofène, tandis que l’aspirine est déconseillée, ce qui pourrait provoquer des effets indésirables (hémorragie).
Dans quelques semaines, si tout se passe bien, tout redeviendra normal.
Si aucune amélioration n’est observée ou si l’intensité de la douleur augmente, contactez votre médecin.

RETOUR À L’ÉCOLE OU AU TRAVAIL
Les adultes peuvent reprendre le travail une semaine après l’intervention, en prenant soin d’éviter toutes les situations potentiellement dangereuses. Il est clair que cette recommandation dépend aussi beaucoup du travail effectué.

En ce qui concerne les enfants, il est recommandé d’attendre quelques semaines avant de retourner à l’école, car l’environnement scolaire expose plus facilement à des traumatismes physiques, des chocs, des contacts, etc.

QUAND LA REPRISE D'UNE ACTIVITE PHYSIQUE NORMALE?
Le retour à l’activité physique normale dépend de l’activité habituelle.
Par exemple, le retour à une activité comme la natation prend 8 semaines; le retour au rugby ou au football exige au moins 12 semaines.
En général, les sports où le contact physique est prévu nécessitent des périodes d’abstention de l’activité plus longues que les sports à faible impact physique.

Demander un devis gratuit