Demander un devis gratuit

Chirurgie esthétique des pieds en Tunisie au meilleurs prix

Depuis quelques années déjà, les pieds font l’objet d’une grande attention de la part de la médecine esthétique. Ils sont de plus en plus en vogue retouches purement de beauté destinées à cette partie du corps que la mode tend de plus en plus à découvrir même en hiver.

« Remplissage » du dos des pieds

Le traitement esthétique le plus demandé est le recours à des charges, c’est-à-dire des injections de matériaux de remplissage sur le dos du pied, pour lui rendre la plénitude et donc un aspect jeune, auxquels recourent surtout les femmes aux pieds très maigres et osseux.
On utilise surtout des matériaux résorbables, en particulier l’acide hyaluronique ou, en alternative, on fait des injections de graisse prélevée sur d’autres parties de son corps (lipofilling) : ils sont sûrs et bio compatibles (la graisse, en outre, n’a pas de risque de rejet parce qu’elle est autologue).

Avec l’acide hyaluronique

Après l’application d’un anesthésique sur le dos du pied, on fait 4 à 5 micro-injections avec l’aiguille, puis on distribue la substance injectée avec un massage. Ensuite, vous appliquez généralement de la glace, pour soulager l’enflure et la rougeur résultant des injections et vous pouvez revenir à la vie normale dès le jour même. De petites rougeurs, des gonflements ou des ecchymoses peuvent apparaître au niveau de la zone d’injection, qui passent généralement en quelques jours, et la surface de la peau est également irrégulière pendant quelques jours.
Les injections résorbables durent généralement 7 à 9 mois, de nouveaux traitements à distance pourraient être donc nécessaires.

La chirurgie des graisses

Si vous choisissez de remplir vos pieds avec votre propre graisse, l’intervention comprend deux phases. Tout d’abord, en anesthésie locale, on pratique de petites incisions dans la zone d’où on enlève la graisse (par exemple les flancs) et on insère des canules qui aspirent l’excès de graisse. À la fin, on applique de petits points de suture, qui ne donnent aucun résultat à des cicatrices visibles. Le tout dure environ une demi-heure.

La graisse prélevée (quelques grammes suffisent, voire 30-50) traitée par une machine spécifique, est ensuite réintroduite par de petites injections sur le dos du pied, exactement comme avec l’acide hyaluronique. Cependant, dans ce cas également, on assiste à une résorption partielle de la substance, ce qui peut nécessiter des ajustements supplémentaires après quelques mois.

Filler de talons aiguilles

Les femmes qui utilisent habituellement des chaussures à talons hauts se tournent de plus en plus vers les médecins esthétiques pour restaurer le tampon normal de graisse, placé sur la plante du pied juste en dessous des doigts, qui sert d’amortisseur naturel pour la charge du pied et qui s’use avec le temps.
Ils peuvent, ainsi, porter plus facilement les talons, qui déplacent sur l’avant du pied tout le poids corporel, sans encourir cette douleur très forte sur la plante du pied (métatarsalgie) qui en est souvent la conséquence.

Ce n’est pas un hasard si l’on parle aussi de filler de talons aiguilles : on injecte le matériau de remplissage (le plus souvent acide hyaluronique ou graisse autologue) selon les modalités déjà décrites pour le dos, mais au niveau du derme (la couche la plus profonde de la peau) dans la zone incriminée. Là encore, il faut intervenir après plusieurs mois, lorsque les substances injectées se sont résorbées.

Quand l’orthopédie devient esthétique des pieds

Il y a des problèmes aux pieds qui dérivent de malformations à charge des petits os et des articulations du pied : c’est le cas des doigts à marteau, (déformation des doigts qui paraissent pliés et ne sont pas en mesure de retrouver l’extension naturelle) et de l’hallux valgus (déformation du gros orteil qui dévie vers l’intérieur du pied, en déterminant une déviation de l’oignon vers l’extérieur).
Quand ils sont à un stade précoce, ils peuvent ne pas provoquer de douleur ou d’altération de la posture, mais ils peuvent rendre le pied laid. Cela pousse beaucoup de gens à demander une intervention chirurgicale juste pour remédier au problème.

Les techniques de cette chirurgie

Il existe plusieurs techniques d’intervention  en Tunisie pour corriger les déformations (valables aussi bien dans le cas d’hallux valgus que pour corriger les doigts au marteau), les mêmes que celles proposées par les chirurgiens orthopédiques lorsque les déformations sont telles qu’elles compromettent la fonction du pied, mais qu’elles sont souvent pratiquées aussi par des chirurgiens plastiques.
On intervient sous anesthésie en incisant au niveau de la déformation à traiter, tant la peau que les os affectés, puis en déplaçant les structures dans leur siège naturel et en les fixant avec des vis ou des fils d’acier.

Dans d’autres techniques on intervient à travers de petits trous, en limant les os déformés et en les réalignent avec un bandage spécifique.
Il s’agit d’interventions qui permettent de revenir à l’activité quotidienne immédiatement: on peut aussi marcher immédiatement, en portant des chaussures spécifiques (ouvertes mais à semelle rigide) pendant les premières semaines. De plus, des traitements antibiotiques et antithrombotiques doivent être suivis pendant les premiers jours après l’intervention.

En Tunisie et en Turquie, nous accourcissons aussi les orteils

Depuis un certain temps déjà, on pratique aussi des opérations de chirurgie esthétique visant à modifier la forme du pied, en particulier en raccourcissant les doigts, en vertu de la considération (répandue surtout en Orient) qu’un petit pied soit plus beau, mais surtout avec l’objectif de porter au mieux les chaussures les plus élégantes. 
On travaille principalement sur les phalanges (les petits os des doigts), en les limant pour obtenir la longueur désirée.